Votre guide pour un voyage réussi aux Galápagos

Les Galapagos – cela vous inspire quoi ? Des lions de mer, une nature exubérante, des tortues géantes ? Les Galapagos, c’est exactement cela – et encore beaucoup plus.

Pour vous donner un maximum d’information pour votre voyage, suivez le guide

  1. Pourquoi voyager aux Galapagos ?
  2. Les îles principales et sites à visiter
  3. Faune et flore
  4. Comment découvrir l’archipel des Galapagos ?
  5. Comment se rendre aux Galapagos ?
  6. Meilleures Saisons et Climat
  7. Informations essentielles : Visa, Vaccins, Décalage horaire, taxes

Pour plus d’information sur un voyage en Equateur, souscrivez notre guide gratuit. -LIEN POUR LE GUIDE

Oiseaux Galapagos

 

1) Pourquoi voyager aux Galapagos

Les îles des Galapagos avec leur parc national et leur réserve marine sont le premier parc national de l’Equateur. Déjà en 1959 le gouvernement de l’Equateur créa ce parc pour protéger la faune et la flore qui se sont développées pendant des milliers d’années suite à l’éloignement du continent d’Amérique du Sud et de toute influence humaine. 97% des terres, soit 800 000 hectares sont protégées.

En 1978 le parc national des Galapagos est déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO. En 1984, le parc est reconnu en tant que réserve de biosphère de l’UNESCO.

Aujourd’hui l’archipel des Galapagos abrite de nombreux oiseaux et animaux, sa faune et sa flore sont incroyablement riches, que ce soit sur terre, mais aussi côté mer. Si vous aimez la plongée ou le snorkeling, les Galapagos sont votre paradis !

 

2) Les îles principales et ce qu’il y a à visiter

Les Galapagos sont constituées de 19 îles principales et 42 îlots, et couvrent un total de plus de 8 000 km2. C’est un ensemble volcanique. 97% de la surface totale des îles appartiennent au Parc National de Galápagos. La surface restante est composée des zones développées et peuplées des îles Santa Cruz, San Cristobal, Isabela et Floreana.

Un point sur les principales îles de l’archipel:

Santa Cruz (avec l’aéroport Baltra)

Vous arriverez très probablement sur l’île de Santa Cruz, à l’aéroport de Baltra. Le port de l’île, Puerto Ayora, est le centre névralgique de l’archipel : c’est d’ici que partent toutes les expéditions pour explorer Santa Cruz, mais aussi tous les bateaux vers les autres îles des Galapagos.

L’île de Santa Cruz est un endroit incontournable, sorte de plaque tournante. Elle est plus animée et peuplée que les autres îles, possède un marché au poisson (qui est d’ailleurs très fréquenté par les pélicans) ainsi que des boutiques, restaurants et hôtels.

Isabela

L’île Isabela est la plus grande île de l’archipel des Galapagos. Elle compte aussi le plus grand nombre d’éruptions volcaniques ces dernières années. Si vous allez à Isabela, sachez qu’il y a aussi une taxe spécifique de 10 USD par adulte et 5 USD par enfant.

Sur l’île de Isabela il y a plusieurs sites qui sont accessibles sans guide et gratuits. Ainsi, vous pouvez visiter la Crianza de Tortugas, un centre d’élevage et de réhabilitation de plusieurs centaines de spécimens de tortues. Vous pourrez sinon aller nager avec des otaries, de tortues marine et de nombreux poissons tropicaux à Concha de Perla. Des tunnels de Cabo Rosa, vous pouvez observer les paysages créés par les tunnels de lave qui ondulent à la surface de la mer. Vous y verrez des manchots des Galapagos et des fous à pattes bleues.

Dans un autre genre, vous pouvez visiter el Muro de las lágrimas (ou Mur des larmes). Jusqu’en 1959, l’île Isabela était une colonie pénitentiaire. Les officiers obligeaient les prisonniers à construire ce (aujourd’hui fameux) mur avec des pierres de plusieurs centaines de kilos. Les conditions étaient terribles, mais les prisonniers n’avaient pas le choix : « des larmes ou la mort ».

San Cristobal

C’est la deuxième île pour le nombre de ses habitants et la 5ème plus grande île de l’archipel. Tous les services urbains de base tels que l’hôpital, la police, les magasins sont présents dans l’île. L’arrivée de l’aéroport fait en sorte que l’île est en plein développement touristique.

Au sommet de l’île, vous verrez la lagune d’El Junco, la seule source d’eau douce dans l’île. Ici vous pouvez observer le canard Pilet Bahama et des poules d’eau. Le Moqueur de Chatman, une espèce endémique, est commun dans toute l’île. Un autre site remarquable est Kicker Rock, une formation volcanique qui transperce l’Océan Pacifique du haut de ces 148 mètres. Si vous le souhaitez, vous pouvez nager entre les deux pics du canal ainsi formé et observer des raies, des requins à pointes blanches et, avec un peu de chance, des requins marteaux. Pensez aussi à visiter Punta Pitt d’où vous pourrez observer les trois races de fous, ainsi que les grandes frégates, les mouettes à queue aronde, etc.

Au centre de « La Galapaguera » vous pouvez observer des tortues géantes en état de semi-liberté. Vous pouvez ainsi les approcher de plus près. Le centre d’élevage et de reproduction a pour but de préserver l’espèce. La plupart des tortues seront remises en liberté ensuite.

Floreana

L ́île Floreana est la plus petite île habitée de l’archipel des Galapagos. EIle est marquée par l’histoire, car elle a souvent été associée aux baleiniers, pirates, boucaniers et colons au cours des années. Le premier bureau de poste des Galapagos se trouve ici !

Ne manquez pas le site de Cormorant Point avec sa plage magnifique de sable blanc. De là, vous rejoignez la lagune voisine où de nombreux flamants roses seront présents. Sur les hauteurs de l’île (au Baroness Point), vous explorez les caves de pirates et la réserve de tortues terrestres.

Côte historique, visitez le Post Office. Les baleiniers du 18ème siècle se servaient d’un tonneau en bois comme bureau de poste. Le courrier était ainsi ramassé et envoyé à destination, principalement en Europe et aux Etats-Unis.

Au centre Charles Darwin Station, les scientifiques étudient les différentes espèces endémiques des Galapagos, dont les célèbres tortues terrestres géantes.

 

3) Faune et flore

La faune dans l’archipel des Galapagos est unique et diversifiée. Ainsi vous ne trouverez pas les mêmes espèces sur toutes les îles. Pour vous faire un petit résumé (non exhaustif) de ce que vous pouvez voir :

  • 58 espèces d’oiseaux, dont 28 endémiques (qui n’existent que sur les Galapagos)
  • Des variétés de reptiles comme les tortues géantes ou les iguanes terrestres et marins
  • Près de 300 espèces de poissons (dont les requins des Galapagos)
  • De petits mammifères comme l’otarie des Galapagos ou la baleine à bosse
  • Plus de 1 300 espèces d’insectes différentes

Explorer les fonds marins de la plus célèbre des réserves naturelles, où Charles Darwin a fondé sa théorie de l’évolution, est une expérience unique. Vous aurez la garantie d’approcher de très près une faune exceptionnelle, entre tortues, iguanes marins et otaries qui vous passeront entre les jambes.

Mais avec tout cela, la flore n’est pas en reste. Comme avec les animaux, la flore aussi dépend du relief et du climat des différentes îles.

  • Sur les côtes vous trouverez des plantes qui tolèrent un taux de salinité élevé comme les pourpiers, les myrtes ou les palétuviers.
  • Les zones arides sont principalement peuplées par des cactées comme le figuier de Barbarie
  • Suit ensuite la zone humide d’altitude entre 200 et 500 mètres d’altitude avec les goyaviers, la passiflore et les lichens
  • Vient la zone de pâture et de culture du café, des légumes ou oranges (sur les îles habitées)
  • Le dernier étage est peuplé par les herbes et fougères, notamment la fougère arborescente des Galapagos, qui peut atteindre 3 mètres de haut

Parmi les 875 espèces de plantes recensées sur les îles, 228 sont endémiques, mais toutes sont originaires du continent sud-américain et se sont adaptées à l’environnement de l’archipel.

Tortues Galapagos

 

4) Comment découvrir l’archipel des Galápagos ?

Ici nous parlons des différentes façons de découvrir les îles des Galapagos. En effet, vous pouvez soit établir votre camp de base sur une île, soit faire de l’Island Hopping (changer d’île tous les jours), soit choisir une croisière. Nous recommandons fortement la croisière, car elle-seule permet d’accéder aux îles inhabitées les plus éloignées et les plus riches en faune marine et terrestre.

Mais indépendamment si vous restez en hôtel ou en croisière, une durée minimum de 5 jours/4 nuits est recommandable.

Tour d’horizon des différentes possibilités :

Rester sur une île et faire des excursions à la journée

L’option « Hôtel » permet une vision, certes restreinte, de l’Archipel mais offre également la possibilité de faire de nombreuses activités, de profiter des plages et d’explorer en profondeur ces trois îles particulièrement intéressantes. Si vous décidez de séjourner en hôtel, nous vous suggérons un de nos établissement de charme sur les Iles Isabela, San Cristobal ou Santa Cruz. N’hésitez pas à nous contacter.

Mais laissez-nous déployez les avantages et inconvénients de cette formule.

Les plus

  • Une bonne solution si vous voyagez avec des jeunes enfants, car vous n’avez pas besoin de bouger tous les jours. En plus c’est peut-être plus rassurant concernant la sécurité à bord.
  • Également à envisager si vous êtes sensible au mal de mer.
  • Vous pouvez réserver des excursions à la journée et ceci même en dernière minute (attention en haute saison, ceci risque d’être plus compliqué). Ces excursions comprennent le transport, le guide et généralement le repas du midi. Bien entendu vous avez du temps pour faire du snorkeling.
  • En restant plus longtemps sur une île, vous pouvez vous imprégner de l’atmosphère des villages et découvrir la vie locale

Petits bémols

  • Vous devez réserver les excursions sur les îles non habitées par des agences locales, car ces endroits protégés sont difficiles à atteindre. Le choix de l’agence n’est pas facile, car ils proposent tous les mêmes excursions. Comment connaître la qualité ? Renseignez-vous auprès d’autres voyageurs.
  • Sachez que le système des guides aux Galapagos attribue les guides le moins formés à ces excursions.
  • Une excursion à la journée vous conduit en général sur une seule île (Seymour, Plaza, Santa Fe, Bartolome, Floreana).

 

Le tour combiné ou Island hopping

Une autre façon de découvrir les Galapagos est de voyager d’île en île. Des petites navettes relient quotidiennement les 4 îles habitées (Santa Cruz, Floreana, San Cristobal et Isabela). Vous pouvez ainsi visiter sur place à votre rythme et selon vos intérêts certains endroits spécifiques. Vous êtes libres de le faire seuls ou en petits groupes, à pied ou en excursion maritime.
Nous vous conseillons dans le choix de nos hôtels de charme.

 

Faire une croisière

Il y a différents niveaux et durées de croisière. Imaginons que vous ne faites pas que les Galapagos, mais que vous souhaitez faire un voyage combinant Equateur et les îles des Galapagos. Du coup, vous allez certainement choisir une croisière d’environ 4 ou 5 jours.

Une fois définie la durée de votre croisière, reste à choisir le bateau. Vous allez trouver des Croisières Classe Economique, Touriste Supérieur, Première Classe et Classe de Luxe. La différence entre les classes se justifie par l’espace dans votre cabine, l’option des lits (superposés ou matrimonial), les pièces communes comme bar ou bibliothèque ou encore l’espace extérieur.

La plupart des voiliers accueillent entre 12 et 16 personnes, mais il y a aussi des bateaux jusqu’à 100 personnes !

Tous les bateaux suivent des itinéraires précis qui sont fixés par le Parc National des Galapagos. Ils naviguent généralement de nuit ce qui vous laisse le temps de faire des visites et des activités nautiques pendant la journée.

Vous serez toujours accompagnés d’un guide naturaliste du Parc National des Galapagos avec une ample expérience et connaissance de la faune et flore locales ainsi que de la formation géologique des îles. Il vous donnera les explications sur la biodiversité des lieux et des écosystèmes qui vous entourent.

Nous vous conseillerons de choisir des bateaux de 16 passagers maximum pour vous garantir un service personnalisé et une visite des îles en toute tranquillité.

Avec Capac Nan vous avez le choix entre plusieurs voiliers d’exception. (LIEN SUR PAGE VOILIER) Sur nos voiliers, le guide parle français pour votre plus grand confort. A chaque fois vous voyagez avec 16 passagers maximum. Les cabines sont belles et confortables et les repas excellents. Pour une croisière de 4 jours en voilier première classe, il faut compter entre x et xx USD.

Contactez-nous pour plus de détails. – METTRE LE LIEN POUR CONTACT

Croisière Galapagos

 

Un petit topo complémentaire sur les guides

Il est impossible de visiter les îles sans guide : c’est obligatoire. Le guidage est compris dans l’excursion en bateau (pourboire à discrétion et non obligatoire). Ils parlent tous plus ou moins l’anglais, très rarement le français.

Vous pouvez distinguer trois classes différentes de guides, du guide naturaliste I jusqu’au III (c’est l’appellation officielle que vous pouvez trouver dans les brochures et informations) :

  • Guide naturaliste I : Il parle l’anglais et peut être débutant dans le métier. Ce guide a une connaissance de base de l’archipel ; il travaille généralement pour les excursions à la journée.
  • Guide naturaliste II : Il parle couramment l’anglais et a une solide expérience. Il a une connaissance approfondie de l’archipel au niveau de la biodiversité et des écosystèmes.
  • Guide naturaliste III : Il parle couramment l’anglais et en plus une autre langue étrangère. Ce guide est très spécialisé ou bien biologiste de formation, c’est un pro haut de gamme. Peu de bateaux offrent un tel service.

 

5) Comment se rendre aux Galapagos d’Equateur ?

Pour rejoindre les Galapagos, il faut d’abord prendre l’avion. De l’Equateur terre ferme, vous pouvez partir soit de Quito ou encore de Guayaquil. Vous rejoignez un des deux aéroports de l’archipel (Baltra ou San Cristobal). En principe, vous allez arriver à Baltra (ile Santa Cruz), car c’est l’aéroport le plus desservi.

Au départ de Quito ou de Guayaquil, il n’y a que trois compagnies qui desservent les Galapagos :

  • Tame
  • Avianca
  • et LATAM

Vous trouverez des prix entre 370 et 520 USD par personne aller-retour.

Procédure d’enregistrement

Comme dans tout départ en avion, il faut vous présenter en avance. Comme c’est un vol interne, nous vous recommandons d’arriver 2h00 en avance pour enregistrer vos bagages, acheter votre carte de transit (20 USD) au guichet Ingala (Instituto Nacional Galapagos) et passer un premier contrôle des bagages. (Attention à l’interdiction de transporter des produits frais, des graines ou tout animal).

 

A l’arrivée

A l’arrivée aux Galapagos – Attention au décalage horaire : en effet, aux Galapagos vous reculez votre montre d’une heure ! Quand il est 12h sur le continent, il est 11h aux Galapagos.

Finalement, en arrivant aux Galápagos, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée (100 US$ ; 50 Us$ pour les enfants jusqu’à 12 ans, gratuit pour les enfants de moins de 2 ans), à régler en espèces uniquement. Cette taxe finance la préservation du parc et des faunes et flores locales.

Des navettes en bateau ou petit avion sont disponibles entre les îles de Santa Cruz, Isabela et San Cristobal.

 

6) Meilleures Saisons et Climat

Les Galapagos ont un climat tropical sec et sont rythmés par deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies. Leur microclimat est peu ordinaire, dû à la confluence de plusieurs courants marins.

  • Saison sèche : Entre fin mai et fin décembre. La température de l’air varie entre 20 et 26°C. La température de l’eau est plus basse qu’en saison pluvieuse, entre 18 et 22°C. Prévoyez un T-Shirt en Lycra pour le snorkeling ou la plongée. Pendant cette saison il y a peu de précipitations, cependant le garua, une sorte de brouillard couvre le sommet des îles presque tout le temps. La mer est plus agitée, mais la faune marine plus riche aussi.
  • Saison chaude : Entre novembre à mai avec des pluies fréquentes. Pendant cette saison, la température est en hausse, que ce soit celle de l’air, entre 22 et 30°, ou de l’eau, entre 24 et 30°C. Il y a un fort taux d’humidité.

Les iles Galapagos se visitent toute l’année, chaque saison offre différents attraits.

Petit plus 😊 concernant les saisons

Entre juin et août, les courants froids (Humboldt) font chuter la température de l’eau et amènent des animaux en migration dans la région, tels que les baleines ou les dauphins.

 

Voyage aux Galapagos

 

7) Informations essentielles : Visa, Vaccins, Décalage horaire, taxes

Ce que vous devez savoir avant de voyager aux Galapagos – un condensé.

Visa : Pour un visa touristique de 3 mois, votre passeport doit encore être valable 6 mois après votre date de retour.

Vaccins : Sont conseillés l’hépatite B et A et pour tout séjour en Amazonie le vaccin contre la fièvre jaune (pas nécessaire dans les zones côtières et andines)

Meilleure saison de voyage aux Galapagos : entre janvier et mai.

Décalage horaire entre les Galapagos et l’Europe : entre 7 et 8 heures, une heure de plus qu’avec l’Equateur continental.

Taxes d’entrée au Parc National des îles Galapagos : Ces taxes financent la préservation du parc et de la faune et flore. Ils sont payables à l’arrivée à l’aéroport. 100 USD par adulte, 50 USD par enfant de mois de 12 ans, gratuit pour les enfants de moins de 2 ans. Si vous allez à Isabela, sachez qu’il y a aussi une taxe spécifique de 10 USD par adulte et 5 USD par enfant.

Argent : En Equateur (et donc aussi aux Galapagos), la monnaie officielle est le dollar. Vous pouvez retirer avec votre carte de crédit sur Santa Cruz, mais nous vous recommandons de prendre des espèces avec vous avant d’arriver aux Galapagos (évitez les grosses coupures).

Bagages et équipements : Mis à part des vêtements légers (T-Shirt, chemises, shorts), prévoyez un ou deux vêtements chauds pour le soir. Un vêtement de pluie est recommandé. Vous allez marcher sur des roches volcaniques, prenez de bonnes chaussures de sport. Pour débarquer dans l’eau, prévoyez une paire de chaussures ou sandales résistant à l’eau de mer. Prévoyez crème solaire, chapeau, mais aussi anti-moustique. Le climat est propice aux moustiques.

Soyez un voyageur responsable ! Prenez soin de :

  • Ne pas apporter de nourriture, d’animaux ni de plantes.
  • Marcher en respectant strictement les balises.
  • Ne rien ramasser : ni cailloux, ni coquillages, ni plantes.
  • Ne jamais toucher les animaux ni les troubler.
  • Ne jamais jeter vos poubelles ou laisser traces de votre passage sur les îles.
  • Prévoyez des savons et shampoings écologiques afin de limiter l’impact de votre venue sur l’environnement.

Comme déjà mentionné plus haut, vous serez obligatoirement accompagnés d’un guide officiel. Sa fonction est de vous expliquer la faune et la flore mais aussi pour contrôler que vous respectez les lieux et que vous restez dans le balisage.

Pour plus d’information sur un voyage en Equateur, souscrivez notre guide gratuit ou contactez-nous directement. -LIEN POUR LE GUIDE et CONTACT.

VOUS OUBLIEZ VOTRE CADEAU !

Votre Guide avec les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

 

pour bien préparer votre voyage !

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Recevoir gratuitement le

GUIDE DE VOYAGE 

Indispensable pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Bonjour je suis Philippe Cavé,

le directeur de l'agence CapacÑan.

 

Vous pouvez me contacter par whatsapp 

 

 

 

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

En attendant je vous invite à recevoir par mail le guide de voyage offert, pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

(00 593 9) 9771 1383