Un pays mégadivers

L’Equateur est l’un des pays comptant le plus de biodiversité au monde, ce qui lui vaut l’apellation de pays mégadivers. En effet, 8% des espèces animales répertoriées dans le monde y sont présentes, ainsi que 18% des espèces d’oiseaux. C’est le lieu de vie de près 350 espèces de reptiles, 375 espèces d’amphibiens, plus de 1600 espèces d’oiseaux, 800 espèces de poissons d’eau douce et 450 espèces de poissons d’eau salée. On y répertorie également plus d’un million d’espèces d’insectes, dont plus de 4500 espèces de papillons.

Que vous soyiez un passioné d’ornithologie, d’entomologie, ou simplement un curieux de la nature, vous aurez de quoi vous émerveiller ! Sur la côte pacifique, vous pourrez observer des baleines de juin à septembre. Aux Galapagos, vous découvrirez des espèces endémiques qui n’existent que sur l’archipel, parmi lesquelles des iguanes aux couleurs incroyables, des pingouins nains, ou des cormorans qui ne volent pas mais savent nager sous l’eau pour chasser ! En Amazonie, vous apercevrez des caïmans, des singes, des tortues, des anacondas, et avec de la chance, un jaguar ou un puma. Dans les Andes, vous pourrez observer à loisir les petits colibris, qui battent 80 fois des ailes par seconde, ou bien vous approcher des lamas et des vigognes, et qui sait, peut être même admirer le vol majestueux d’un condor.

Les oiseaux

L’Equateur attire de nombreux ornithologues et passionés de birdwatching, car le pays abrite plus de 1600 espèces d’oiseaux, plus qu’en Europe et en Amérique du Nord réunies. Ce chiffre augmente souvent, quand de nouvelles données sont consolidées sur certaines espèces, ou quand de nouvelles espèces sont identifiées (chose rare dans le monde de l’ornithologie). L’observation des oiseaux est possible toute l’année.

Aux Galapagos, cohabitent les fous à pattes bleues, les albatros, les frégates avec leur cou rouge gonflé, les cormorans qui ne volent pas, de nombreuses espèces de pinsons, de mouettes et de buses.

Dans les forêts humides de Mindo, Pacto ou près de Papallacta, zones particulièrement biodiverses, des tours spécialisés sont organisés pour observer les oiseaux qui peuplent ces forêts subtropicales. Parmi elles, de nombreux colibris. L’Equateur compte en effet plus de 120 espèces différentes de ces petits oiseaux charmeurs !

Dans les Andes, les condors et les buses survolent majestueusement les sommets, et vous pourrez également y observer de nombreux colibris.

En Amazonie, des oiseaux extravagants et colorés rythmeront la musique de vos balades en canoe : toucans, aras, hoazins, loriots, martin-pêcheurs, oiseaux-serpents…

Les mammifères

L’Equateur compte près de 300 espèces différentes de mammifères, depuis les ours à lunettes aux singes hurleurs. Etant les plus faciles à observer, les singes sont un peu les vedettes de la place.

Singes hurleurs, singes araignées, singes laineux, ouistitis de Kuhl, singes capucins, sapajous à dos rouge, singes-écureuils ou sagouins (eh oui c’est une espèce de singe à l’origine ! ) sont parmi les plus communs. Pour les observer, il faut se rendre en Amazonie, dans la réserve du Cuyabeno ou de Yasuni, ou bien dans la réserve de Cotacachi-Cayapas, entre la Sierra et la Côte pacifique.

En Amazonie, en plus des singes, vous pourrez aussi observer des paresseux, qui font la sieste accrochés aux arbres ou se déplacent lentement, très lentement, sur leurs branches. Avec de la chance, vous pourrez peut être aussi voir des dauphins roses, notamment dans la lagune du Cuyabeno.

Dans la Sierra, moins d’espèces sont présentes, mais vous pourrez peut être apercevoir des cerfs, des lapins, des renards andins ou des lamas. Leurs cousines les vigognes sont plus nombreuses, et faciles à voir, notamment dans la zone de Chimborazo.

Sur la côte, il est très facile d’observer les baleines dans la région de Puerto Lopez entre les mois de juin et septembre.

Un peu plus rares, les ocelots, jaguars et pumas sont présents en Amazonie et dans certaines zones de la côte.

Enfin, avec beaucoup de chance, vous pourrez peut être observer un ours à lunette, dans les Andes ou les forêts subtropicales.

Les insectes

Les 4500 espèces de papillons raviront les amateurs. Ils peuvent être observés en toute tranquillité dans les zones subtropicales (Mindo, Pacto, Pedro Vicente Maldonado, Papallacta, Vilcabamba…). A Mindo, un élevage de papillons propose de découvrir de nombreuses espèces ainsi que leur processus de vie et de reproduction. A Pedro Vicente Maldonado, nous vous proposons également de découvrir un élevage de papillons privé.

En Amazonie, vous croiserez des fourmis géantes, des mygales, ainsi que de nombreux autres insectes, plus incroyables les uns que les autres. Leurs stratégies de chasse ou de protection sont particulièrement ingénieuses et fascinantes.

Les amphibiens et reptiles

Les grenouilles constituent la majorité des 460 espèces d’amphibiens en Équateur. Les dendrobates comptent parmi les plus colorées au monde. Leur robe va du rouge-orange vif tacheté de noir au vert électrique.

On recense aussi quelques 410 espèces de reptiles à travers tout le pays. Aux Galapagos, les iguanes terrestres et les iguanes marines sont particulièrement fascinantes, et faciles à observer, de même que les tortues géantes.

En Amazonie, vous pourrez voir des caïmans, et avec un peu de chance, des serpents (notamment des anacondas). Les caïmans se cachent dans les branchages, près des rives des fleuves, et leurs yeux brillants sont facilement repérables à la nuit tombée. Pas de danger, ils ont à priori bien plus peur que vous !

Parcs naturels et zones protégées

Cette incroyable biodiversité est due à la grande variété d’habitats et d’écosystèmes naturels existants dans le pays. Les industries extractives, le mode de vie moderne et ses pollutions, ainsi que le tourisme représentent différentes menaces à cette diversité, et il est aussi de votre responsabilité en tant que voyageur de participer à préserver cette vie en choisissant des options d’hébergement, d’alimentation et de transport respectueux de l’environnement.

L’Equateur compte plus de 30 Parcs Nationaux et réserves naturelles reconnus par le gouvernement, en plus de nombreuses réserves naturelles administrées et protégées par des particuliers ou des communautés locales. Au total, 18% du pays est considéré comme zone protégée. Malgré cela, les menaces mentionnées précédemment sont également présentes dans ces zones protégées.

VOUS OUBLIEZ VOTRE CADEAU !

Votre Guide avec les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

 

pour bien préparer votre voyage !

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Recevoir gratuitement le

GUIDE DE VOYAGE 

Indispensable pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Bonjour je suis Philippe Cavé,

le directeur de l'agence CapacÑan.

 

Vous pouvez me contacter par whatsapp 

 

 

 

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

En attendant je vous invite à recevoir par mail le guide de voyage offert, pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

(00 593 9) 9771 1383