Les marchés andins

Si la majorité de la population équatorienne est concentrée dans les villes, la campagne équatorienne est à bien des égards plus vivante que les campagnes européennes. L’agriculture familiale représente une grande part de l’économie du pays et la vie rurale est très dynamique. Marquée par les fêtes et les rites tels qu’Inti Raymi (la fête du Soleil) et les autres célébrations liées au calendrier agricole, cette vie rurale est aussi rythmée par les marchés hebdomadaires. Chaque semaine, certaines villes et villages rassemblent les producteurs et artisans des communautés alentour qui viennent échanger fruits, légumes, animaux et produits artisanaux et industriels.

De plus en plus fréquentés par les voyageurs, certains marchés sont aussi devenus des lieux privilégiés pour acquérir des objets artisanaux, des souvenirs et des cadeaux.

Nous vous conseillons de ne pas rater cette expérience et de visiter un ou plusieurs marchés andins. Couleurs des costumes traditionnels, bruits des animaux, fruits et légumes à profusion, le tout dans des décors de montagnes somptueux, vous permettront d’approcher la culture indigène et de faire un saut dans le quotidien des zones rurales. Nous saurons vous proposer la visite de marchés authentiques, à l’écart des circuits touristiques classiques.

N’ayant lieu qu’une ou deux fois par semaine, nous nous arrangeons pour déterminer vos dates de passage dans ces bourgades en fonction des jours de marchés. Il est d’usage de négocier, mais veillez cependant à ne pas dévaloriser le travail des producteurs. En général, si vous leur demander gentiment quel est leur prix le plus bas, ils vous le diront et vous pourrez déterminer facilement le prix « acceptable » au dessous duquel ne pas descendre.

Voici les marchés les plus connus des Andes équatoriennes :

Lundi

  • Ambato : chaque lundi, la ville d’Ambato voit ses rues envahies par un marché coloré et parfumé. Capitale de la production florale du pays, Ambato revêt en effet les couleurs de ses roses, de ses oeuillets et des fleurs tropicales de la côte. Le volcan Tungurahua (5016 mètres) veille sur la ville et offre un décor majestueux. Après la visite du marché, vous pouvez pousser plus avant la découverte et aller visiter une plantation de roses…

Mardi

  • Latacunga : peu touristique, le marché de la ville de Latacunga propose surtout des objets de la vie de tous les jours, en plus des fruits et légumes. Il se déroule sur les trois plus grandes places de la ville, au croisement des rues Echevarria et Amazonas, les mardis et samedis. Proche du Quilotoa, ce peut être une bonne option pour découvrir un marché hors des sentiers battus.

Mercredi

  • Pujilí (près de Latacunga) : ce petit village héberge un marché animé le mercredi et le dimanche. La place centrale est également très jolie et nous pouvons vous proposer la visite de l’atelier d’un artiste local qui vous fera découvrir l’artisanat de la région (peintures naïves, masques, céramique, etc.).

 Jeudi

  • Cuenca : à Cuenca, vous pourrez visiter deux marchés : le marché artisanal et le marché de la place San Francisco. Au marché artisanal, vous trouverez des objets de céramique, des paniers, des objets d’artisanat en fer et en bois, ainsi que des objets religieux. Sur la place San Francisco, place aux tissus et à l’artisanat d’Otavalo.
  • Guamote : c’est l’un des plus grands marchés ruraux en Équateur. Il s’agit aussi sans aucun doute du plus beau et du plus authentique marché du pays. Il faut s’y perdre quelques heures parmi les costumes colorés, les étals de fruits et les cris d’animaux. Une ambiance fascinante et hors du temps.
  • Saquisilí : Saquisilí abrite l’un des plus beaux marchés du pays. Proche du Quilotoa, ce marché indigène typique s’étale sur huit places au total. Vous y trouverez des fruits, des légumes, des animaux, des objets du quotidien et de l’artisanat.

Vendredi

  • Salarón/Tzalarón (au sud de Guamote) : ce petit village accueille chaque vendredi un marché indigène traditionnel.

Samedi

  • Guano : près de Riobamba, ce petit village est connu pour ses tapis de laine et ses chaussures. Vous pourrez également y goûter les cholas, de petits chaussons au sucre roux.
  • Guaranda : surtout connue pour son carnaval, la petite ville endormie de Guaranda vaut également le détour pour son marché du mercredi et du samedi, sur la Place du 15 mai.
  • Otavalo : le marché d’Otavalo est sans doute le plus visité par les voyageurs. C’est un des marchés les plus importants du pays depuis des siècles. En effet, les tisserands et autres artisans d’Otavalo sont connus pour être de grands commerçants. C’est ainsi que vous pourrez trouver des ponchos d’Otavalo en Europe sans aucune difficulté. Cette renommée a bien évidemment transformé la petite ville et si les prix défient toute concurrence, ce n’est pas vraiment le marché le plus authentique que l’on puisse trouver. Les commerçants sont présents tous les jours de la semaine, mais le jour officiel du marché est le samedi, car c’est le jour du marché pour les locaux. Chaque samedi, vous pourrez en effet vous balader dans le marché aux bestiaux, où se vendent vaches, cochons, moutons et cochons d’Inde, en plus de visiter le marché artisanal. Sur celui-ci, vous trouverez des vêtements typiques, des chapeaux, des peintures sur bois, des bijoux en tagua (ivoire végétale), des hamacs, des sacs tissés, des ponchos, quelques antiquités, etc… Vous pourrez également en profiter pour manger un plat typique sur place : fritada, hornado, soupes, etc.

  • Pelileo : au sud d’Ambato, ce petit village est connu comme la capitale du jean en Équateur. Son marché regorge de fruits et légumes ainsi que des fameux pantalons de toile.
  • Riobamba : marquée par la culture indigène Kichwa Puruha et l’architecture coloniale, la jolie ville de Riobamba vaut vraiment la peine d’être visitée. Chaque samedi, à l’occasion du marché, la ville rassemble des milliers de personnes venues des communautés des environs, autour du Parc Concepción. C’est essentiellement un marché agricole et de nourriture mais vous trouverez également des objets d’artisanat.

 

  • Zumbahua : non loin du volcan Quilotoa, le petit village indigène de Zumbahua accueille chaque samedi un magnifique petit marché. Ne ratez pas les tailleurs qui confectionnent des vêtements sur-mesure en plein air, avec leur machines Singer ou les vendeurs de cuy (cochons d’Inde).

Dimanche

  • Alausí : ce petit village, situé à environ 100 km au sud de Riobamba, accueille un marché animé chaque dimanche. C’est aussi le point de départ du train de la Nariz del Diablo, une impressionnante formation rocheuse.
  • Cajabamba : très coloré, le marché de Cajabamba est l’un des plus joli du pays. Y prédominent les produits agricoles locaux (maïs, pommes de terre, céréales…), mais vous y trouverez aussi des produits artisanaux, et notamment de la laine colorée aux pigments naturels. Avant le tremblement de terre de 1797, Cajabamba était le chef-lieu régional. Celui-ci fût ensuite refondé à Riobamba.
  • Chordeleg et Sigsig (au sud est de Cuenca) : connus pour leur artisanat, ces deux petits villages, tout proches l’un de l’autre, célèbrent tous deux leur marché hebdomadaire le dimanche. A Chordeleg, vous pourrez admirer la fabrication de bijoux d’or et d’argent, à travers une technique de joaillerie fine appelée “filigrane”. A Sigsig, vous découvrirez la fabrication des chapeaux Panamas et pourrez également visiter les ateliers de luthiers qui fabriquent essentiellement des guitares en bois locaux (bois de rose, pin, noyer).
  • Gualaceo : au sud de Cuenca, ce petit village est renommé pour son artisanat. Les tissus ikats et les châles colorés fabriqués sur place valent le détour.
  • Loja : peu touristiques, les marchés de Loja sont intéressants, notamment le marché Gran Colombia et le marché mayorista, tout proche.
  • Peguche (à côté d’Otavalo) : à quelques kilomètres d’Otavalo, ce petit village indigène est connu pour sa jolie cascade, utilisée à des fins de purification rituelle par les locaux. Son marché du dimanche vaut également une petite visite : vous y trouverez surtout des produits artisanaux (laine, tapis, écharpes, ponchos etc.), encore moins cher qu’à Otavalo. Il est également possible de visiter des ateliers de production de tissus, des plus traditionnels qui fonctionnent encore avec les métiers à tisser en bois, aux plus modernes qui recourent à la technologie laser.
  • Pujilí (près de Latacunga) : ce petit village héberge un marché animé le mercredi et le dimanche. La place centrale est également très jolie et nous pouvons vous proposer la visite de l’atelier d’un artiste local qui vous fera découvrir l’artisanat de la région (peintures naïves, masques, céramique, etc.).
  • Salasaca (près d’Ambato) : ce village porte le nom de ses habitants, les Salasakas, des indigènes Kichwas qui portent un large poncho noir de laine de mouton, un pantalon blanc et un large chapeau clair. Chaque dimanche, le village étale ses plus beaux objets d’artisanat, tout près de l’église : tissus, chapeaux, hamacs, petits objets de bois…

  • Saraguro (entre Cuenca et Loja): ce joli petit village indigène accueille chaque dimanche un marché coloré. Entre fruits, légumes et artisanat local, vous pourrez admirer le superbe paysage de montagne et déguster un excellent repas au restaurant Shamuico, situé sur la place centrale.

 

 

en savoir plus

VOUS OUBLIEZ VOTRE CADEAU !

Votre Guide avec les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

 

pour bien préparer votre voyage !

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Recevoir gratuitement le

GUIDE DE VOYAGE 

Indispensable pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

Bonjour je suis Philippe Cavé,

le directeur de l'agence CapacÑan.

 

Vous pouvez me contacter par whatsapp 

 

 

 

Zéro spam, votre adresse mail est en sécurité.

En attendant je vous invite à recevoir par mail le guide de voyage offert, pour avoir les meilleurs conseils de voyage (Galapagos, Amazonie, Andes ...)

... et bien préparer votre voyage

(00 593 9) 9771 1383